L'approche thérapeutique de l'Irephe intègre des outils tels que le Rêve Eveillé, le Berta, le Village thérapeutique.

Rêve Eveillé Phénoméno Existentiel

Le scénario rephe, de nature hypno-onirique, occupe une place centrale et déterminante dans le déroulement de la thérapie phénoméno-existentielle.

 

1.- Il est la porte d’entrée dans l’imaginaire du patient. Tout au long du déroulement de son rêve, le patient, est invité à décrire ce qu’il fait, voit et ressent. Le thérapeute, qui éveille et active cet imaginaire en y participant, note intégralement le scénario.

 

2.- Comme le faisait Desoille, il invite ensuite le patient à le revivre en le rédigeant chez lui. L’écriture, dans notre conception de la thérapie, est un élément important. Elle incite à l’exercice du droit de reprise sur sa vie, et à l’examen de celle-ci.

 

3.- Le scénario est repris les séances suivantes, et déployé existentiellement. Le dialogue exploratoire qui s’instaure, n’interroge d’abord que le texte pour en dégager les structures aliénantes. Ce n’est que progressivement qu’il se centre sur le patient et sur « l’histoire intérieure de sa vie » (Binswanger) afin de mettre en lumière les dimensions existentielles de celle-ci

 

Indications

Le rephe s’adresse:

•   Aux personnes en proie au « vide existentiel » (Frankl), à la perte de sens, au désarroi d’une vie en déroute.

•   Aux personnes souffrant de dépression.

•   Aux personnes souffrant de troubles névrotiques divers, y compris les « états limites ».

Berta

Le Berta est utilisé en thérapie phénoméno-existentielle essentiellement comme une introduction au scénario rêve-éveillé. Il a sa place dans ce qu’il est convenu d’appeler la phase préliminaire de la thérapie au cours de laquelle se réalise le passage de la consultation impersonnelle à la relation plus personnelle, celle qui va « autoriser » le recours au rêve-éveillé. Par un jeu qui s’apparente au « portrait chinois » le Berta propose au patient une « évasion » ludique dans un monde où tout est possible. Il l’introduit dans un imaginaire en apparence contrôlé, car sous le regard attentif d’une « certaine » conscience rapidement engourdie.

 

Deux questions sont posées au patient qui l’invitent à choisir dans une « autre » vie, d’une part ce qu’il aimerait être, et d’autre part ce qu’il ne voudrait absolument pas être. Suivent d'autres questions portant sur les « choses » choisies, leurs déterminants, les contraires de ces derniers, etc. Ainsi s’élabore un planigramme. Un exemplaire est remis au patient. 

 

Comme pour le scénario rêve-éveillé, le Berta est repris les séances suivantes, et déployé existentiellement. Là encore c’est le texte qui est d’abord interrogé. L’essentiel est d’éveiller un imaginaire « sous la main » et d’intéresser le patient à celui-ci.

Le Village Thérapeutique

A l’origine le V.T. est un test auquel Roger Mucchielli a su donner d’authentiques lettres de noblesse en l’inscrivant dans le champ phénoméno-existentiel. Il a été repris dans ce sens par Anna Hamlat qui lui a donné une dimension thérapeutique. En tant qu’outil thérapeutique, le V.T. se suffit à lui seul.

En deux mots, il s’agit pour le patient de construire un village où il va habiter. Le déroulement de la construction, lorsque le patient se prend au jeu, est hypnogène.  Le thérapeute évolue avec le patient dans son village, comme il le fait au cours du déroulement du rêve éveillé phénoméno-existentiel. L’espace imaginaire ainsi créé est le monde vécu du patient où s’actualisent, comme pour le rêve éveillé, la problématique du patient.

 

Indications

Le V.T. s’adresse:

•   Aux adultes souffrant de troubles névrotiques divers. D’excellents résultats ont été obtenus avec les TOC et les phobies?

•   Aux enfants et aux adolescents.

•   Résultats encourageants avec quelques autistes Asperger.

L'utilisation de ces outils dans un cadre thérapeutique se fonde sur une approche phénoménologique

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com